Une sécurité à toutes épreuves

Certains lieux publics ou privés sont victimes de malveillances répétitives. Les caméras sont souvent les premières concernées. Par conséquent et pour solutionner ce problème, elles peuvent être équipées de détecteurs qui repèrent les changements soudains dans le système de contrôle. Alors tout type d’intrusion telle qu’une lumière aveuglante, une obturation, une panne de secteur peuvent être signalées dans l’immédiat pour repérer et intervenir afin de neutraliser l’intrus. Il existe donc des fonctions anti-intrusion ou anti-sabotage pour optimiser le visionnage en réseau. Ses options de contrôle fonctionnent en toute autonomie pour votre plus grande sécurité. 

Votre surveillance protégée

L’installation des caméras dômes est le meilleur outil contre les actes de vandalisme. La solidité des matériaux de ces types de caméras est une véritable garantie de résistance aux impacts et actes volontaires de destruction. La dégradation gratuite ou dans un but de ne pas être filmé devient de plus en plus banalisée que ce soit en secteur public, privé, en région ou dans les grandes villes.

Du plus anodin des dégâts au plus médiatisé

Se faire railler sa voiture ou ses vitrines peut paraître un acte de dégradation anodin, mais il est souvent le signe d’une volonté de récidive. Si les sites publics tels que les centres de formation, les stades de sport, les stations de transports en commun sont les plus touchés, les espaces privés sont loin d’être oubliés. Il est à noter que les actes de vandalisme encourus envers des petits commerces ou même des résidences privées sont croissants et qu’ils peuvent entraîner de mauvaises relations sociales dans le voisinage, autrement dit une perte de clientèle se méfiant alors de tout type d’agression.

Prévention des risques

Les sabotages deviennent de plus en plus fréquents, et dans ce cas les supports de vidéosurveillance en seront les premières victimes, car les malfaiteurs tentent de diminuer les preuves qui pourraient être chargées contre eux. Aussi, nous vous recommandons fortement la pose  de caméras dôme anti-vandalisme dont les matériaux constituants, ainsi que la forme ronde et leur protection en métal sont étudiés afin d’être un atout de temps contre les agressions. Elles peuvent emmagasiner de très grands chocs. Il faudra beaucoup d’énergie et de temps pour pouvoir détruire ces caméras et de les empêcher d’avoir une image nette.

 

Des grands secteurs de surveillance

La particularité des conditions de surveillance vidéo pour couvrir de grandes zones (garages, industries) a aussi été solutionnée par des modèles de caméras adaptés. En effet, les caméras fixes ne sont pas adaptées à cette situation, il en faudrait un nombre exagéré, ce qui aurait un coût irraisonnable.

La rentabilité des caméras mobiles

En mode automatique ou manuel, ces caméras apparaissent comme une solution adéquate et rentable. La possibilité d’orienter la caméra de haut en bas et de gauche à droite associé à une lentille de haute résolution qui permet d’effectuer un zoom adapté, rentabilise la surveillance de très grande surface comme sur de grandes zones, par exemple les terrains de sport, les sites industriels, les stationnements, etc. Tourner, incliner et zoomer sont les fonctions nécessaires à une surveillance optimale, de ce fait ces options sont performantes.

Une sécurité possible même dans un noir total

Le système infrarouge intégré permet de générer des images claires en demeurant quasi invisible. Des LED infrarouges d’une portée maximale de 60 mètres permettent de produire des images de bonne qualité et évitent d’installer un éclairage coûteux pour une vidéosurveillance 24h /24. Les besoins en vidéosurveillance sont constants et ce système y répond. Il présente un mode de détection plus performant que l’œil humain.

Les filtres infrarouge : automatisation du mode jour / nuit

Une vidéosurveillance se régulant en toute autonomie grâce à la sensibilité des capteurs de lumière. Ils assurent à vos enregistrements une grande qualité d’image même dans un noir absolu tout en restant totalement inaperçus la nuit. Un capteur de luminosité permet l’automatisation en passage de vidéo de jour, car le captage des rayons infrarouges altèrerait grandement la qualité vidéo en journée. De plus, tous les modèles acceptent cette importante option jour / nuit, de la caméra de type boîtier classique aux modèles Plug & Play en passant par les caméras dômes.

 

 

 

L’adaptation des systèmes vidéos à des conditions hostiles ou extrêmes

La sécurité est désormais possible dans des milieux aux conditions extrêmes telles que des grands froids, chaleur, pression, humidité, électromagnétisme, poussière, vibration du sol… L’avancée technologique des matériaux et solutions mis en œuvre permet de sécuriser n’importe quel secteur. L’installation d’équipements de protection spécifiques pour les caméras de vidéosurveillance placés dans certains types d’environnement devient une obligation.  Dans ce cas, seuls les boîtiers de protection de la meilleure qualité possible peuvent être utilisés, comme l’IP68. L’étanchéité et la résistance des boîtiers : à la poussière, aux secousses, à l’eau sous toutes ses formes ou à de hautes températures deviennent des éléments indispensables dans divers types d’environnements.

Une panoplie d’accessoires reconnus pour leur résistance vient en supplément de ces systèmes de vidéosurveillance pour tout type de condition nuisible au bon fonctionnement de l’équipement tel que pour assurer le réchauffage, la protection des boîtiers, des circuits d’alimentation adéquats, des verres spéciaux, des filtres IR et des filtres d’air.

DCI Sécurité adapte également le matériel périphérique des caméras que cela soit des adaptations aux conditions extrêmes: protection des boîtiers, des circuits d’alimentation adéquats des écrans serveurs filages ou des adaptations personnalisées, par exemple à un besoin commercial spécifique …