Compression Vidéo

Une Révolution du format d’information

HD & minimisation des informations

Afin de reproduire le son et l’image, la technologie analogue enregistre le signal en continu et retransmet la copie de la réalité.

La technologie IP ne prend que certaines séquences de cette réalité, un peu comme vos yeux le feraient avec un stroboscope à très haute fréquence. De plus, elle transforme ces informations en codes, elle ne retransmet donc pas la réalité pure, mais une codification ou chaque forme et son possèdent un numéro. Ces codes sont ensuite transmis via le réseau et reçu par le serveur qui les traduira en images et en sons. Cette transmission de chiffres est inaltérable comparativement à la copie d’une copie de la réalité, qui à chaque fois perd de sa qualité. Cette avancée technologique permet aux caméras IP de transmettre beaucoup plus d’informations et bien sûr, a de très hautes vitesses, allant même jusqu’à 25 images par seconde.

Ceci a pour résultat une définition et une précision des détails nettement supérieures aux caméras analogues, comme la lecture, même à grande distance d’une plaque d’immatriculation ou la visibilité nette d’un visage.

Le fait que les  caméras IP ne nécessitent pas de branchement direct au serveur permet de surveiller de très grandes superficies. Cette liberté alliée à leur plus haute précision offre une solution très complète qui nécessite moins de caméras que pour un système de surveillance analogue. Leur commercialisation, en essor ces dernières années, a permis d’augmenter le choix dans les modèles de caméra IP et des solutions qu’elles offrent.

Décentralisation

Ces deux systèmes analogues ou IP offrent aujourd’hui, grâce à la numérisation des informations, la possibilité de visionner les vidéos en temps réel et simultanément par plusieurs utilisateurs autorisés préalablement (centrale, personnel, etc.) De plus, ces utilisateurs possèdent l’option de contrôle des caméras (zoom, rotation, passage à une autre caméra). La surveillance est décentralisée et devient donc beaucoup plus efficace.

Le système analogue nécessite toutefois un encodage des enregistrements en version numérique.

Des supports pratiques

Comme vu précédemment, ce sont des codes numériques que nous enregistrons grâce à la technologie IP. Les options disponibles pour mettre sur supports les données enregistrées par les caméras IP sont multiples, compactes, peu chères et surtout compatibles entre elles. Elles peuvent être stockée et transférées facilement de l’un à l’autre de ces supports :

-       sur carte SD (directement dans la caméra)

-       sur disque dur externe

-       sur un enregistreur réseau

-       sur un serveur réseau

Sur un stockage en réseau NAS

-       dans le Cloud computing

-       sur plates-formes vidéo